logo [vc_empty_space height="23px"]
This is Photoshop's version of Lorem Ipsum. Proin gravida nibh vel velit auctor aliquet. Aenean sollicitudin, lorem quis bibendum auctornisi elit consequat
[vc_empty_space height="20px"]
Latest Posts
[vc_empty_space height="33px"] +387648592568 [vc_empty_space height="2px"] info@GOtravel.com
Top
 

Idées de mots-clés et SEO

1 Avr

Idées de mots-clés et SEO

Comment savoir combien de fois par mois est tapé les mots-clés qui vous intéressent ? Des outils, gratuits ou payants, vous donnent cette précieuse information. Google Ads propose l’Outil de planification des mots-clés (keyword Planner en anglais). Celui-ci vous informe sur les volumes de recherche pour les mots-clés de votre choix et vous suggère des idées de mots-clés.
Vous n’avez jamais créé de compte Google Ads ? Vous pouvez tester UberSuggest : cet outil gratuit est accessible en ligne : https://neilpatel.com/ubersuggest/ d’autres solutions permettent d’analyser les mots-clés sur lesquels ressort n’importe quel site : le vôtre ou celui de votre concurrent ! Pratiques pour effectuer un benchmark et trouver de nouvelles idées de mots-clés, ces solutions sont néanmoins payantes :
SEMrush : véritable couteau suisse du marketing digital, cet outil est sans doute l’un des plus complets du marché.

Adresse : https://fr.semrush.com
Yooda Insight : surtout pratique pour le marché français, il possède une base de données francophone très riche.

Adresse : https://insight.yooda.com
Bien d’autres outils sont disponibles sur le marché pour trouver des idées de mots-clés et déterminer les volumes de recherche :
Https://www.similarweb.com
https://ahrefs.com/fr/
https://moz.com
Pour multiplier vos mots-clés, raisonnez aussi en termes de déclinaisons. Vous constatez par exemple un volume de recherche sur « canapé cuir marron » ?vous pouvez partir du principe que les autres couleurs vont aussi générer des recherches. Vous pouvez travailler les couleurs disponibles dans le catalogue de votre site : « canapé cuir noir », « canapé cuir blanc », « canapé cuir rouge », etc.
De même, votre analyse démontre un fort volume de recherche autour de Chambord et Chenonceau, deux châteaux de la Loire parmi les plus connus ? trouvez une liste des châteaux de la Loire et travaillez-les tous : les moins connus seront les moins tapés, mais peut-être aussi les moins concurrentiels !
Cette déclinaison repose à la fois sur les volumes de recherche des internautes et la réalité de vos prestations et produits. Par exemple ; inutile de travailler l’expression « canapé cuir rouge » si vous n’en vendez pas ; et n’en vendrez jamais

Estimer le degré de concurrence d’un mot-clé

Le SEO est une compétition et seules comptent vraiment les positions en première page. Plus que le nombre de résultats, c’est la qualité des dix meilleurs compétiteurs qui va déterminer le degré de concurrence. Vous courez un marathon ? Si vous êtes face dix athlètes kenyans surentraînés, vous finirez probablement onzième. Si vous êtes face à deux mille octogénaires et nonagénaires non entraînés, vous devriez pouvoir plus facilement finir dans les dix premiers.
Vous hésitez entre deux expressions voisines ? Vous pouvez évaluer leur degré de concurrence. Pour cela, il est possible de s’appuyer sur des scores synthétiques proposés par des solutions comme SEMrush.
Vous pouvez aussi tout simplement considérer le nombre de résultats qui ont repris les mots-clés que vous visez dans leur balise TITLE : vous n’aurez ainsi que les pages qui ont un minimum travaillé l’expression. Pour cela, utilisez la commande de Google intitle : en tapant chaque occurrence précédée de la commande intitle. Par exemple, la recherche intitle : raquettes intitle : neige n’affiche que les pages web qui comprennent dans leur balise TITLE les termes raquettes et neige.

Mots-clés et intentions de recherche

Le volume de recherche ne suffit pas à évaluer la qualité d’un mot-clé. Pour choisir les expressions les plus pertinentes, vous devez aussi apprendre à raisonner différemment et vous intéresser à la notion d’intention de recherche. Pourquoi un internaute va-t-il taper tel ou tel mot-clé ? Et quels types de résultats espère-t-il trouver sur son moteur de recherche ?

La notion d’intention de recherche

Les internautes ne tapent généralement pas une expression au hasard. Ils ont normalement une idée bien précise en tête. Derrière tous les mots-clés se cachent en réalité des intentions de recherche, que l’on peut regrouper en grandes familles.
Les intentions de recherche informationnelles traduisent l’envie de s’instruire, de se renseigner ou de se divertir en accédant à un contenu donné. Par exemple, l’expression  « films Emilia Clarke »traduit la volonté de connaître l’ensemble des films où a joué l’actrice. De même, taper  « plus belles plages de corse » souligne l’envie d’accéder à une liste des plus belles plages de l’île de beauté. Rechercher « vidéos humour » sur Google.fr témoigne d’un besoin divertissement.
Les intentions de recherche transactionnelles soulignent l’envie de passer à l’acte et de réaliser une action bien précise. Il peut s’agir d’un achat en ligne, d’un rendez-vous avec un professionnel, un commercial, ou encore du téléchargement d’une application gratuite. Des expressions comme « location appartement Marseille », « croquettes chat », « application jeu Android » ou encore « chaussures Nike » sont associées le plus souvent à des intentions de recherche transactionnelles.
Les intentions de recherche navigationnelles démontrent la volonté d’accéder à une information ou une donnée que l’on connaît déjà. Le moteur de recherche devient simplement un outil pour atteindre l’information désirée. « Adresse Opéra Ganier », « Studyrama » ou « agence SEO Parlons Digital »sont des expressions soulignant des intentions de recherche navigationnelles.

Des intentions de recherche diverses

Votre portefeuille de mots-clés peut contenir des expressions associées à différentes intentions de recherche.
Une boutique en ligne va évidemment mettre l’accent sur des expressions relevant d’une logique transactionnelle, mais pas seulement. Des expressions soulignant des intentions de recherche informationnelle peuvent être un préalable à la vente. Dans le cadre d’ un site marchand dans le prêt-à-porter, ressortir sur « choisir chemise homme », « quelle chemise avec un costume bleu marine » ou « comment laver un pantalon en coton » peuvent faire sens : les internautes qui les tapent s’intéressent à la mode, au prêt-à-porter, et peuvent être convertis en clients. Les expressions associées à une intention de recherche navigationnelle sont aussi présentes, que la boutique dispose ou non de point de vente physiques.
Vous pouvez composer un portefeuille de mots-clés vous appuyant sur les trois grandes familles d’intentions de recherche et en favorisant votre cœur de cible : généralement, les intentions de recherche transactionnelles offrent les meilleurs taux de conversion.

Mal des transports

Sorry, the comment form is closed at this time.